Quelles aides financières obtenir après le décès d’un proche ?

Publié le : 10 novembre 20224 mins de lecture

Le décès d’un être cher est une épreuve difficile à surmonter. Heureusement, il existe diverses aides financières qui peuvent vous aider à traverser cette période difficile. Voici quelques-unes des aides financières auxquelles vous pouvez prétendre après le décès d’un proche.

La pension de réversion si vous avez plus de 55 ans

Si vous avez plus de 55 ans, vous pouvez percevoir une pension de réversion. Cette aide financière est versée par l’État aux veuves ou veufs, qui ont eu au moins un enfant avec le défunt. Pour en bénéficier, il faut justifier de ressources limitées. Les montants de la pension de réversion varient selon l’âge du bénéficiaire et le nombre de conjoints à charge.

L’allocation veuvage si vous êtes âgé de moins de 55 ans

L’allocation veuvage est une aide financière destinée aux veufs et veuves âgés de moins de 55 ans. Elle est versée par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) et le montant de l’allocation est calculé en fonction de la durée de mariage. Pour bénéficier de cette allocation, il faut faire une demande auprès de la CNAV.

La pension d’invalidité de veuve ou de veuf

La pension d’invalidité de veuve ou de veuf est une aide financière destinée aux personnes qui ont perdu leur conjoint en raison d’une invalidité. Cette pension est versée mensuellement et peut être cumulée avec d’autres revenus. Pour en bénéficier, il faut remplir certaines conditions, notamment être âgé de 50 ans ou plus et avoir été marié pendant au moins 2 ans. La pension d’invalidité de veuve ou de veuf est calculée en fonction du salaire du conjoint décédé et du nombre d’enfants à charge.

L’aide forfaitaire de la CAF ou de la MSA lors du décès d’un enfant

Le décès d’un enfant est toujours un choc et une source d’immense douleur. C’est pourquoi, la CAF ou la MSA peuvent vous aider financièrement en cas de décès d’un enfant. En effet, elles proposent une aide forfaitaire destinée aux familles endeuillées. Cette aide est versée sous forme de prestation unique et forfaitaire. Elle est destinée à couvrir les frais liés au décès (frais d’obsèques, frais de transport, etc.). Pour bénéficier de cette aide, il suffit de se rapprocher de la CAF ou de la MSA et de fournir les justificatifs nécessaires.

Avantages pour les anciens combattants

Les anciens combattants et leurs ayants droit bénéficient de certaines aides financières après le décès d’un proche. Ces aides peuvent prendre la forme d’une pension, d’une allocation ou d’une aide exceptionnelle.

  • La pension de réversion est versée aux veuves ou veufs d’anciens combattants. Elle est égale à 50 % de la pension que percevait l’ancien combattant.
  • L’allocation de veuvage est versée aux veuves ou veufs d’anciens combattants atteints d’une invalidité. Elle est égale à 50 % de la pension que percevait l’ancien combattant.
  • L’aide exceptionnelle de deuil est versée aux ayants droit d’anciens combattants décédés dans des conditions particulières, comme les victimes d’un attentat ou les familles des militaires tués en mission. Elle est égale à 3 000 euros.

Plan du site