Comment s’assurer en conduite accompagnée ?

Publié le : 23 octobre 20223 mins de lecture

La conduite accompagnée est l’une des étapes importantes pour les jeunes conducteurs. Elle leur permet d’apprendre les rudiments de la conduite en étant accompagnés par un parent ou un tuteur expérimenté. Cependant, il est important de suivre quelques règles afin de s’assurer que la conduite accompagnée se déroule dans les meilleures conditions possibles. Voici donc quelques conseils pour s’assurer en conduite accompagnée.

Le contrat d’assurance auto du véhicule en apprentissage

Le jeune conducteur doit être ajouté au contrat d’assurance auto du véhicule utilisé pendant son apprentissage de conduite accompagnée. En effet, sans ce contrat, il ne sera pas couvert en cas d’accident et sera responsable des dommages causés. De plus, le montant de la prime d’assurance sera plus élevé si le jeune conducteur est ajouté au contrat.

Les documents à présenter pour être assuré en conduite accompagnée

Pour être assuré en conduite accompagnée, il vous faudra présenter les documents suivants : une carte d’identité, un justificatif de domicile, une attestation de conduite accompagnée, une assurance automobile. La carte d’identité est obligatoire pour toute personne souhaitant s’assurer en conduite accompagnée. Elle permet de vérifier votre identité et votre âge.

Le justificatif de domicile est également obligatoire. Il permet de vérifier que vous êtes bien domicilié en France. L’attestation de conduite accompagnée est obligatoire si vous souhaitez souscrire une assurance en conduite accompagnée. Elle permet de vérifier que vous avez bien suivi la formation de conduite accompagnée. Enfin, l’assurance automobile est obligatoire pour tout conducteur. Elle permet de vous couvrir en cas d’accident ou de dommages causés à autrui.

L’assureur doit inscrire le conducteur novice au contrat ainsi que le/s accompagnateur/s

L’assureur doit inscrire le conducteur novice au contrat ainsi que le/s accompagnateur/s. Le conducteur accompagné doit être titulaire d’un permis de conduire en cours de validité et doit avoir suivi une formation de conduite accompagnée. Le contrat doit préciser la durée de la période d’accompagnement, qui ne peut être inférieure à un an. L’accompagnateur doit être âgé de 21 ans au moins et doit avoir un permis de conduire valide depuis au moins trois ans.

Plan du site